Notre chocolats ’Bean to Bar’

Chaque fève de cacao est unique. Selon l’origine, le climat, le sol et la fermentation bactérienne, chaque cacao a sa propre histoire à raconter. Comme dirait Michel-Ange « La sculpture est déjà là présente dans le bloc de marbre, avant que je commence mon travail ».

Outre notre savoir-faire et notre technologie, les agriculteurs sont de véritables héros.

A travers l’aventure unique du cacao, nous avons décidé de doter chaque chocolat de son passeport cacao unique pour une expérience encore plus personnalisée. Aligné avec une citation philosophique qui fait réfléchir le client et un compliment caché pour votre gratitude. Toutes ces expériences scellées dans un coffret de luxe valorisent l’histoire de la nature au client.

Nos collections en détail

Origine Pure

Une gamme composée de fèves de cacao sélectionnées dans le monde entier pour leurs qualités spécifiques avec un souci du bien-être des cacaoculteurs. Fèves de cacao de :

Cette belle collection se compose uniquement de fèves de cacao. Une torréfaction basse, suivie d’un processus délicat, donne une création inspirante

Origine Dark

Une variante sucrée de l’Origine Pure
Sucré avec notre propre combinaison d’édulcorants innovants et favorables au métabolisme.

Disponible avec du cacao de :

Une torréfaction lente, suivie d’un long traitement. Il en résulte une création surprenante.

Origine Vanille

Un concept unique du Chef Vincent Bulteel.
Vanille d’origine moulue en chocolat à partir de :

Enrichi en acide octanoïque (noix de coco) et notre complexe de collagène.
Un chocolat frais d’exception où des notes de vanille inédites donnent lieu à de sublimes créations.

Philosophie des ingrédients

Nos chocolats noirs vanille et origine contiennent les ingrédients suivants, ajoutés avec raison

  • Acide caprylique (C8)

    dérivés de la noix de coco: autres que les acides gras à longue chaîne, les MCT (triglycérides à chaîne moyenne) contournent complètement le tractus gastro-intestinal et vont directement au foie pour la production de cétones. Il est également appelé «le glucose des graisses». Il y a onze acides gras différents dans la noix de coco. Quatre d’entre eux sont des TCM: l’acide caproïque (C6), l’acide caprylique (C8), l’acide caprique (C10) et l’acide laurique (C12). Le C12 est techniquement un MCT mais le corps le traite comme un acide gras à longue chaîne. En jeûnant ou en suivant un régime imitant le jeûne, comme un régime pauvre en glucides ou un régime céto, le corps devient catabolique (dégradation) et commence naturellement à créer des corps cétoniques dans le foie. Il existe 3 principaux types de corps cétoniques: d’abord, le corps fabriquera de l’acétoacétate (AcAc), il le transformera ensuite en bêta-hydroxybutyrate (BHB) et quand il y aura suffisamment de BHB, le reste explosera en acétone que nous expirons ou urinons. C8 est le plus bio-disponible pour créer des cétones dans le foie et donnera au corps un coup de pouce supplémentaire. Une fois la graisse adaptée, même en état de catabolisme, le BHB est protecteur musculaire. c’est pourquoi vous ne devez pas jeûner lorsque vous n’êtes pas adapté à la graisse en raison de l’augmentation de la perte musculaire (transformation des protéines musculaires en glucose).

  • Collagène

    après l’eau, le collagène est le nutriment le plus abondant dans l’organisme. Il représente 35% de la teneur en protéines du corps entier. Après l’âge de 25 ans, nous réduisons la production de notre propre collagène, le collagène exogène est donc essentiel pour la longévité. Il est nécessaire à la production de bile (33% de glycine) pour métaboliser les graisses, l’élasticité et la réparation de la peau, vos os sont à 60% minéraux mais 90% de la matrice protéique de vos os est du collagène,… Notre alimentation manque de collagène car aujourd’hui nous mangeons principalement viande musculaire riche en méthionine d’acide aminé et pauvre en glycine. Pour contrer la méthionine, la glycine est nécessaire. Le collagène est riche en acides aminés glycine, proline et hydroxyproline.

  • Thaumatine

    un fruit africain, une protéine que le corps métabolise comme n’importe quelle autre protéine, il ne laisse donc aucune trace comme les autres édulcorants et est totalement sûr.
    Cet édulcorant a un indice de douceur de 3000 (par rapport au saccharose/sucre de table).

  • D-Ribose

    Contrairement au glucose, qui a un index glycémique élevé de 100, le ribose a un index glycémique négatif. En effet, le ribose abaisse le taux de sucre plasmatique, contrairement aux sucres à 6 carbones (sucre de table) ! Ainsi, alors que le ribose est pharmacologiquement un anti-sucre et ne contient ni glucose ni fructose, il doit être répertorié dans les faits sur les suppléments en tant que sucre. Chimiquement c’est un sucre mais fonctionnellement il n’agit pas comme un sucre car c’est un sucre à 5 carbones. Le ribose est naturellement créé dans notre corps, c’est une exigence absolue pour fabriquer de l’ATP, qui est la molécule énergétique majeure de nos cellules. Lorsque l’ATP cellulaire est faible, nos cellules sont malades et ne peuvent pas fonctionner. Ils ne peuvent pas s’occuper de leurs fonctions de « ménage » ; ils ne peuvent pas fabriquer d’enzymes ou de protéines musculaires ou maintenir leurs gradients ioniques dans la membrane cellulaire. En fait, de faibles niveaux d’ATP peuvent entraîner la mort cellulaire et un vieillissement prématuré. Le D-ribose améliore également le syndrome de fatigue et la fibromyalgie.

  • Érythritol

    Est un sucre d’alcool naturel avec 4 molécules de carbone. Il est assez différent des autres sucres d’alcool et est très sûr. Avec seulement 6% des calories du sucre, il contient encore 70% de la douceur. Il traverse essentiellement votre système en toute sécurité, sans aucune métabolisation, car le corps ne peut pas le décomposer. Il n’y a pas de changement dans la glycémie ou les taux d’insuline lors de la consommation d’érythritol car il a un index glycémique (IG) de seulement 1 (contrairement au glucose qui a un IG de 100).

Études scientifiques